[Débat] Est-ce que c'est parce que l'on a rien à cacher que l'on doit tout montrer, domotique ou surveillance, ou situer la limite?

Parmi les exemples d’utilisation de la domotique, on voit fréquemment des sensors de traçage, traçage du conjoint, des enfants, etc.

A l’image des gouvernements qui ont toujours une bonne intention en apparence pour plus de surveillance des populations, la sécurité pour des caméras vidéo ou de la reconnaissance faciale, la lutte contre le blanchiment pour tracer et contrôler les virements bancaires, sans même parler de politique de santé à la chinoise ou de politiques progressistes imposées par les entreprises aux employés, trouvez-vous qu’il soit éthique de suivre à la trace son conjoint ?

Fouillez-vous dans son portefeuille ? Regardez-vous ses texto dans son téléphone ? Pourquoi la domotique devrait-elle permettre de coller un mouchard sur sa famille ?

Vous l’avez compris, et même si je sais qu’on ne peut plus y échapper, je suis contre toutes ces utilisations de traçage à la main des gouvernements, toujours plus intrusives et avec un pouvoir sur les individus toujours plus grand, alors au niveau individuel, pour ma part, je ne supporterais pas une seconde d’avoir un traçage par mon conjoint.

Je prendrais un exemple simple, si je vais acheter un bijou pour ma femme, je n’ai pas envie qu’elle puisse voir que je suis à la bijouterie.

La question est donc, est-ce parce que l’on n’a rien à cacher que l’on doit tout montrer ? La domotique donne-t-elle le droit de surveiller son conjoint ?

1 « J'aime »

Chacun met la barre ou il veut. Dans mon cas, le fait que l’alarme est mise ou non suffit à gérer la présence. La détection des caméras est active si l’alarme est mise. C’est déjà un traçage. D’autres iront jusqu’a activer les fonctions des mobiles. Je ne suis pas adepte de cela.
Mais au final, le principal sujet est de ne JAMAIS tracer quelqu’un contre sa volonté car ce serait une violation de vie privée.

Pour ce qui est de la sécurité, il y a mille fois plus de risques sur un vol d’identifiants conduisant a une usurpation d’identité, que sur les conséquences d’avoir activé un traçage sur un mobile. Il est donc bien plus risqué de ne pas séparer sur son réseau son NAS avec des données sensibles de son système domotique / IOT.

2 « J'aime »

Salut.

Je suis pas certain que l’on puisse comparer les tendances gouvernementales/commerciales avec les choix familiaux.
Les données sont pas exploitées/partagées de la même façon.
C’est biaiser le débat que de dire qu’il s’agit de surveillance… Si le partage de ces informations et connu ET volontaire pour chacun ça s’arrête là.
Et puis c’est de toute façon, c’est pas la domotique qui empêchera quelqu’un de suspicieux ou paranoïaque de coller un mouchard sur un téléphone (avec récupération des conversations /messages en plus) dans ton dos.
Quant à savoir si je suis à la boulangerie ou à la bijouterie, c’est aussi une relation de confiance : je passe pas ma vie à fliquer ma femme et inversement.

En tout cas pour moi le choix est vite fait : chute de mon père parti faire un tour de VTT : épaule hs + pci + vélo et téléphone HS… Et bien là, la localisation du téléphone a bien servi !

Du coup, c’est en place et ça convient à tous. Et si un jour, quelqu’un change d’avis, on changera les automatisations

6 « J'aime »

Allez, j’y vais de mon avis aussi.

Je rejoint certains sur le fait que c’est un traçage choisi et surtout non analysé.

Pour tracer les membres de ma famille j’utilise déjà une appli OpenSource, sans passage par cloud.

Ensuite mais automatisations ne marche que en entrée ou sortie de zone, je n’ai pas une carte qui affiche ou permet d’afficher en permanance le tracé de ma femme ou de moi même.

Mais pour aller plus loin, a partir du moment ou l’on utilise a smartphone Android, Apple nous sommes tracé (sauf avec des roms custom comme iodeOS,/e/, CalyxOS, GrapheneOS, DivestOS).

Si l’on utilise une boite gmail, idem (infonaniak, yunohost)

Si l’on utilise Chrome ou Chromium,Brave, c’est pareil.

Vous naviguez sur un site en acceptant les cookie sans lire c’est pareil.

Donc au final c’est un long travail (que j’essaie d’entreprendre) pour ce débarrassé des tracker mouchard.

Par contre en passant par des app Open-source sans cloud,vous seul pouvez analyser les données et donc tracker ou pas votre conjoint.

Comme il a était mentionné, c’est une histoire de confiance.

3 « J'aime »

Beaucoup de sujet et des choses sans commune mesure !

1- Surveillance des populations par les états
Entre le rien du tout et la politique chinoise, on va trouvé tous les possibles, ce qui me semble important c’est de garantir le plus d’anonymat possible tout en assurant la sécurité demandée par la population. Je trouve notre système français assez protecteur, la police n’est pas libre de filmer tout le monde sans objectif précis par exemple, là ou en chine il est presque impossible d’échapper à la surveillance généralisée
2- Surveillance par les entreprises (gafam et sur les lieux privés)
La situation n’est pas si simple, nos données servent à payer les services que les personnes souhaitent, quand on utilise waze, comment pensez-vous réellement que tout cela fonctionne ! Ce qui est important c’est de s’assurer que les données sont anonymisées et qu’elles ne peuvent donc pas servir à tracer certaines personnes, mais ne soyons pas dupe les premiers à les exploiter sont les agences gouvernementales pour la plupart du temps notre « bien ». La rgpd européenne me parait la encore un outil pas trop mal calibré.
3- Notre domotique
Bien sur nous allons beaucoup plus loin, car nous avons la capacité de tracer tous les membres de la famille, mais dans le même temps ces données sont non partagées et restent notre propriétés.
Alors c’est presque a mon sens plus une question philosophique :
a- Est-ce acceptable de connaitre la position de son conjoint en permanence ? Chacun aura certainement son propre avis et celui-ci sera raisonnable, pour ma part cela me dérange, pas que je fasse des activités que je souhaites cacher, mais j’estime que la première pierre dans mon couple c’est la confiance. Ai-je besoin de connaitre en tout temps sa position, bien sûr que non.
Mais est-ce que si cette information est disponible, finalement ce n’est pas son usage qui est le vrai enjeu. Ai-je besoin de la position GPS pour faire fonctionner ma domotique ? Moi cela m’arrange que mon portail s’ouvre lorsque je m’approche de ma maison et se referme tout seul lorsque je quitte celle-ci. Cela m’arrange aussi de ne pas avoir à penser à mettre en route le WIFI sur mon portable pour que ma maison sache que je suis là.
Pour mon épouse finalement c’est son choix, elle ne conduit pas et elle n’utilise pas l’application smartphone. La présence du device sur le réseau Wifi est largement suffisant. Son Wifi est toujours allumé et les interactions avec la voie lui suffisent.
b- Et les enfants ?
Les chose sont simples, ils n’ont pas de forfait data, donc le tracking n’est pas fonctionnel. Même si avec android c’est assez facile de récupérer la position d’un mobile dont on connait le compte google. Mais à quoi bon quand un sms prends 2mn. Bien sûr j’ai des ados assez respectueux des règles ce qui n’est pas toujours le cas.

Au final la domotique n’est qu’un outil, on en fait ce que l’on veut et ce n’est pas parce qu’elle peut tout montrer que nous sommes obligé de tout regarder. De toute façon, si l’on veut vraiment dès que vous avez un smartphone en main, il est facile de tout savoir de ce que vous faites et dites !

Mais au fond, même si nous nous sommes amusé avec la carte, ca dure quelque temps et après on a plutôt envie d’un truc transparent pour notre part. La carte a été viré du tableau, des écussons indiquant la présence à la maison évitent d’enfermer un membre de la tribu (c’est utile car la serrure de la porte d’entrée n’accepte pas un fonctionnement des 2 cotés (c’est ça les vielles portes blindées) autant dire que le matin il ne vaut mieux pas enfermer un collégien à la maison car le seul autre moyen de sortir c’est de sauter par la fenêtre (env 7m de haut).
Mais je sais aussi pour l’avoir dans mon entourage, que certains couples ne peuvent pas vivre sans savoir où est l’autre à tout moment, chacun fait ces règles, le principal c’est que les conjoints soient en phase.

2 « J'aime »

Merci pour vos commentaires :grinning:

Pour moi, c’est aussi une limite, de même que le tracking GPS de la voiture.

Pouvoir assister une personne âgée peut effectivement être une bonne justification

Ca se discute, entre le Pass Vaccinal qui enferme, interdit de vie professionnelle et sociale, et d’autres qui se sont vu fermer arbitrairement leur compte bancaire suite à un soutien à un homme politique, on peut s’interroger sur les usages par un gouvernement, quel qu’il soit, des moyens de contrôles qu’on lui octroie.

Et un brin de provoc: A vous écouter, vous êtes tous tellement vertueux, l’infidélité n’existe pas et personne n’a jamais rien à cacher, il n’y a pas un peu d’hypocrisie la dedans ? Finalement la domotique, c’est encore mieux qu’une ceinture de chasteté !

Bonjour,

Que d’encre parce que j’ai posté une carte avec une trace des déplacements :slight_smile:

Le sujet est tellement vaste que l’on pourrait en parler pendant des mois sans que celui-ci ne s’arrête.

Alors pour faire simple, je dirais que comme toutes choses, si cela est utilisé à mauvais escient ce n’est pas bon.

Est-ce du fichage/flicage, pour certain oui, pour d’autres non, c’est du suivi si vous n’avez rien a cacher. Après, c’est du volontariat, rien n’empêche la personne à couper l’accès à la localisation de son téléphone, je rappelle que si un téléphone apparait dans HA, c’est qu’il y est enregistré et donc la personne détentrice a aussi accès a HA et peut voir le reste tout comme vous.

Par contre, Google, Apple et Cie le font sans vous le dire et vous ne dites rien, mais c’est vrai, votre conjoint n’y a pas accès. :blush:

Je pense que c’est un choix personnel, je pourrais expliquer qu’a 20 ans, on ne pense pas pareil qu’a 60 ans, et on ne voit pas les choses de la même manière. Mais le fond est plutôt que personne n’aime être suivi. Je suis d’une génération ou j’ai un compte commun avec mon épouse, je pense que vous en avez un compte bancaire commun pour les dépense communes et chacun vous avez votre propre compte, là aussi, c’est juste un point de vue, pouvoir dépenser sans être vu, c’est la même chose que se déplacer sans être vu.
Personnellement j’ai une voiture qui a un GPS de base qui mémorise tout les déplacements, (d’ailleurs votre GPS de voiture le fait aussi, méfiez vous, ce n’est juste pas accessible a tous, mais on peut aisément lire la puce), et je peux suivre ma voiture ou je veux, et mon assurance aussi. pratique en cas d’accident, l’alerte se déclenche toute seule en donnant la position GPS ; et alors ? Le jour où je ne voudrais plus être suivit un clic et tout est désactivé, c’est aussi simple que cela. Comme je le dis, c’est une histoire de point de vue.

ça fait même partie des normes européennes obligatoires récentes (post 2018): un système d’appel d’urgence intégré et un positionnement GPS…

C’est vrai Pulpy, j’avais oublié cet état de fait.
ma voiture étant importé d’un pays en dehors de l’EU, dans le pays constructeur, ils ont cela depuis plusieurs années, voire décennie.

Hahaha,

Je sais que certains pensent ou voient le mal partout, après je préfère me dire que ça se passe bien avec ma femme tang que j’ai pas de signe contraire.

Toutes les infidélités ont commencés sans que personnes ne le sache.

Hahaha mais si je me questionne tous les jours sur le fait que ma femme peut mettre infidèle, je ne vais plus vivre lol.

J’ai encore suffisamment foie en l’humanité pour croire que c’est quand même une très faible minorité. Et puis bon, si ma femme devait me cacher un truc j’ai aucun doute qu’elle y arriverai quand même, y compris trackée par la méchante domotique ! Et c’est même probable qu’elle arrive à se servir de tout ça pour se forger un alibi en simulant sa position GPS et me faire croire qu’elle est ailleurs !

2 « J'aime »

Salut,
J’y vais de mon avis aussi.

Pour moi il s’agit d’un outil. Rien de plus rien de moins.
Ça peut être très pratique dans certaines circonstances, néfaste dans d’autres.
Tout dépend de comment on l’utilise.

C’est la même chose pour les autres outils aussi.
Pour l’exemple, un couteau est un outil jusqu’à ce que quelqu’un s’en serve pour blesser/tuer.

Du moment que tous les utilisateurs sont informés du suivi et qu’ils sont consentants, moi je ne vois pas le souci à utiliser ce type d’outils.

Après tout, je vois tellement de bienveillance ici que je préfère croire qu’il reste des gens bien.
:wink:

6 « J'aime »

Pour ma part je pense qu’Home Assistant n’est aucunement imposé comme solution domotique tout comme chacune de ses fonctionnalités. Donc si certaines fonctionnalités ne correspondent pas à nos valeurs, libre à nous de ne pas les installer.

Par exemple ma femme ne veut pas de caméra donc je n’en installe pas même si j’aimerai. (certains vont me dire de surveiller le facteur avec ce partage…)

Je dirai donc pour conclure que chacun est libre de ses choix tout en rappelant que notre liberté commence là où s’arrête celle des autres.

2 « J'aime »

Par exemple ma femme ne veut pas de caméra donc je n’en installe pas même si j’aimerai. (certains vont me dire de surveiller le facteur avec ce partage… )

j’ai mis un capteur de vibration dans la boite aux lettres, plus simple pour détecter du courrier que de filmer la voie publique, ce qui est d’ailleurs totalement interdit.
:wink:

1 « J'aime »

Mdr, je ne parlais pas de la boîte aux lettres :joy::joy::joy:

j’avais compris, mais … je préfère encore parler de lettres :slight_smile:
lol
:wink:

1 « J'aime »

Mais du coup, je suis perdu : le capteur de vibration, c’est pour ta femme, ou la boite aux lettres ? :flushed: :innocent:

5 « J'aime »

Pour la petite anecdote, dans mon précédent appartement, en monitorant l’hygrométrie de la chambre on pouvait incrémenté un compteur de nos ébats. Donc il n’y a pas que la position GPS ou le capteur de vibration qui génère de la data. :wink:

Je m’étais aperçu de ça totalement par hasard et j’avais mis une règle en place pour rigoler avec notification à la con du genre moment intime détecté. Bref c’était mon début en domotique, je ne savais pas tellement quoi faire vu que j’étais en location, du coup ma compagne en avait marre de moi :joy::joy::joy:

6 « J'aime »

Enorme… l’anecdote !

c’est clair… voila l’utilisation des capteurs de température et d’hygrométrie
nous, on s’embête dans le traditionnel :slight_smile: :rofl: :rofl: :rofl: :+1: